Actions | Realisation

Aidez-nous à rendre ses bosquets au parc de Troissereux !

Parc du Domaine de Troissereux

Le magnifique parc du Domaine de Troissereux, dans l’Oise, a engagé la restauration de ses bosquets Renaissance. 12 000 euros sont nécessaires pour mener à bien cette ambition. Avec vous, nous avons décidé de relever ce défi.

Des milliers d’hectares qui appartenaient au Domaine de Troissereux à la Renaissance ne subsiste aujourd’hui qu’un parc de douze hectares, mais quel parc! Objet principal d’Intérêt pour les 11 000 visiteurs annuels du domaine, il se déploie autour d’un grand canal, vestige du système hydraulique très élaboré mis en place dans cette région de marais à l’époque de la construction du château. C’est à Bernard Palissy (1510-1590), fameux artiste, savant et “honnête homme” du XVIe siècle que l’on doit la conception du “Jardin de Troissereux”, vers 1560, et la préfiguration de l’actuel arboretum qui abrite une collection nationale de platanes d’Orient dont certains ont plus de 400 ans.

Avec le temps, malheureusement, certains des attraits du parc se sont peu à peu dégradés, la tempête de 1999 (un millier d’arbres à terre !) n’ayant rien arrangé.

La renaissance des bosquets

Aujourd’hui, les propriétaires du Domaine de Troissereux ont décidé de restaurer les bosquets du “Jardin” dans l’état où ils se trouvaient avant la Révolution. Des plans établis en 1769 par F. Benoist, ingénieur géographe, décrivent en effet avec précision le bosquet du midi et le bosquet du nord, situés le long des 300 mètres du grand-canal. La renaissance de ces bosquets, outre son intérêt historique, présente beaucoup d’atouts paysagers, et offrirait aux visiteurs une dimension esthétique nouvelle et un plaisir très différent. Mais la réhabilitation de cet espace unique de quatre hectares passe d’abord par la recréation des allées, préalable à la replantation de bordures et autres arbres. L’Office national des forêts, héritier de l’administration royale des forêts créée en 1291 par Philippe le Bel et donc le mieux placé pour envisager une telle restauration dans le respect de l’Histoire, a été sollicité.

LE PROJET SOUTENU

12 000 euros pour les bosquets

Plans des bosquets établis en 1769

Le devis de l’ONF s’élève à 21 000 euros, correspondant à l’abattage et l’évacuation d’arbres situés sur l’emprise des allées, le nettoyage, puis le régalage des sols pour plantations futures. une première phase indispensable, pour une démarche qui a reçu le soutien de l’État : la Direction régionale des Affaires culturelles a en effet décidé, eu égard à l’intérêt historique, culturel et botanique du projet, de financer 40 % de cette première phase. C’est donc un budget complémentaire de 12 000 euros que notre Fonds de dotation s’engage aujourd’hui à réunir. Quelques années après une première mobilisation réussie (voir article suivant), nous poursuivons notre engagement aux côtés d’un site exceptionnel, largement ouvert au public et irremplaçable témoin de l’histoire des parcs et jardins français. Nous comptons sur vous !


Hier, deux vases monumentaux restaurés

En 2000 et 2003, grâce à votre soutien, nous avons permis (aux côtés de l’État et du Conseil général de l’Oise) la restauration d’un patrimoine rare, deux vases de pierre monumentaux (4 mètres, 6 tonnes !) plus que bicentenaires, le “vase d’automne” et le “vase de printemps”. Pour cette restauration, le Domaine de Troissereux a obtenu en 2004, le premier “Prix Hubert-Robert”, qui récompense la restauration exemplaire d’éléments bâtis situés dans un parc et non protégés au titre des monuments Historiques…

Château et Parc de Troissereux

1, rue du Château - 60112 Troissereux - tél. : 03 44 79 00 00
www.chateau-troissereux.com

VISITES

  • Du 1er avril au 11 novembre : de 14 heures à 17 heures tous les jours.
  • Du 12 au 30 novembre et du 1er février au 31 mars : de 14 heures à 17 heures les samedis, dimanches et jours fériés.
  • Accueil des groupes et scolaires tous les jours de 9 heures à 18 heures sur réservation.
  • Visites du parc, du château et de la “Tour du temps” (avec sa très rare horloge médiévale)

Suivi du projet : Troissereux : les travaux ont commencé, mais des moyens manquent encore…