Actions | Projet

Une expédition au Vietnam : adapter de nouveaux chênes et conifères en Europe

Paysage au VietnamPhoto Photo Daniel Hills

Avec le concours de ses donateurs, Arboretums de France souhaite financer à l’automne 2014 une expédition botanique au Vietnam, dans deux régions encore assez bien préservées. Objectif, ramener des graines d’espèces récemment découvertes en vue de leur acclimatation sous nos climats.

Le financement d’expéditions botaniques n’est pas une nouveauté pour notre association, qui a déjà accompagné des voyages exploratoires en Amérique centrale et en Chine. Cette fois, c’est sur le nord et le centre du Vietnam que se porte l’intérêt de Thierry Lamant, technicien chargé des arboretums de l’ONF à Orléans et déjà impliqué dans les expéditions précédentes .Ces régions, explique le dendrologue, sont l’un des derniers eldorados pour la flore tempérée et subtropicale. A la frontière chinoise, on a ainsi récemment découvert deux espèces de conifères dont l’existence était demeurée totalement insoupçonnée : le Cupressus vietnamensis[1] et le Calocedrus rupestris[2]. Mais on y a aussi trouvé un mammifère jusqu’alors inconnu !

1 Cyprès doré (vietnamien)
2 Cèdre à encens (rupestre)

Acclimatation et conservation

L’intérêt d’une expédition botanique est double. D’une part, il s’agit d’observer les plantes dans leur milieu naturel, d’analyser les conditions de sol et de climat, et de recueillir auprès des populations et chercheurs locaux des informations qu’aucun ouvrage, même le plus documenté, ne saurait recéler. C’est aussi, poursuit Thierry Lamant, l’occasion privilégiée de créer les conditions de collaborations futures et, bien sûr, de ramener légalement des graines afin de tenter d’acclimater des arbres, en particulier en région Centre. La démarche est vieille… comme l’invention de la marine à voile ! On a de tous temps, en effet, rapporté en Europe des espèces végétales qui y ont prospéré, fournissant du bois d’oeuvre ou de la nourriture et se substituant parfois à des espèces locales beaucoup moins “performantes” !

Montagnes de Dalat au VietnamRégion de Dalat, au Vietnam - Photo Daniel Hills

Toujours dans la partie nord, au coeur de forêts encore assez intactes, on connaît également l’existence de plusieurs dizaines d’espèces de chênes dont certaines, inconnues en Europe, pourraient aussi être acclimatées. Et des explorations complémentaires restent à faire, insiste Thierry Lamant, ce à quoi nous nous emploierons. Dans les montagnes de Dalat, au centre du pays, c’est le Pinus krempfii, un pin géant dont le tronc peut atteindre 3 m de diamètre qui intéresse notre chercheur, ainsi qu’un autre pin endémique, le Pinus dalatensis.

LE PROJET SOUTENU

Un financement de 5 000 €

Photo de Thierry LamantThierry Lamant

Le coût de cette expédition d’une dizaine de jours est évalué à 5000 €. Arboretums de France, conscient de l’intérêt botanique majeur de cette démarche – dont les arboretums associés (Les Grandes Bruyères, Les Barres, Les Prés-des-Culands) tireront un bénéfice immédiat en recevant les graines pour les acclimater mais aussi en conservant ces espèces –, a décidé de concourir à son financement. C’est aujourd’hui l’objet de notre appel à dons. Merci de nous aider à réunir ces fonds, tellement essentiels à la préservation de la biodiversité en danger !