Actions | Projet

Une vocation à renforcer, la formation des jeunes !

En intégrant Jimmy, apprenti en bac pro, dans l’équipe de jardiniers de l’Arboretum des Grandes Bruyères, Arboretums de France poursuit l’une de ses missions majeures : former des jeunes qui, demain, pourront diffuser leurs savoirs et leurs bonnes pratiques au sein des arboretums français.

Arboretum des Grandes Bruyères

Jimmy est depuis septembre le nouvel apprenti de l’Arboretum des Grandes Bruyères. Après celui d’Alexandre (formé pendant quatre ans et qui, suite à l’obtention de son bac pro, poursuit désormais son apprentissage pour obtenir un BTS), après celui d’Elie (en bac pro à l’Arboretum des Pré-des-Culands, conservatoire d’Ilex à Meung-sur-Loire, dans le Loiret), sans oublier celui d’Adrien, l’accueil de ce nouvel apprenti confirme la volonté d’Arboretums de France de renforcer son implication dans la formation des jeunes.

Tous les apprentis cités plus haut ont pu être intégrés et formés grâce aux financements apportés par nos donateurs. Cet engagement dans l’humain est essentiel ! Car les arboretums n’ont pas pour vocation unique de conserver des espèces et de créer des collections botaniques. Lieux de multiplication et de diffusion des végétaux, espaces d’accueil et de rencontres pour les botanistes, les scientifiques et le grand public, ils sont également un cadre privilégié pour former ceux qui, demain, auront la charge de leur entretien, de leur développement et de leur rayonnement. Et l’on sait que ce rôle, avec la disparition croissante des espèces et les atteintes multiples à l’environnement, sera plus crucial que jamais.

Une voie privilégiée

Les formations universitaires spécialisées en biologie, botanique, environnement, sciences du vivant, sont nombreuses. Elles forment les scientifiques indispensables au développement des connaissances. Mais à côté de ces acteurs incontournables de la préservation de la nature, il nous faut des praticiens de terrain. Des jardiniers rompus aux techniques forestières, mais aussi aux particularités des arboretums, à la fois conservatoires et lieux d’agrément, espaces d’expérimentation et d’étude. L’apprentissage en est la voie royale, alternant formation théorique et pratique, en situation, du geste professionnel, concret, quotidien, hiver comme été, au plus près des plantes et de leurs besoins, dans toutes les situations climatiques.

LE PROJET SOUTENU

Pour financer la formation et le salaire de Jimmy : 8 400 € pour 2013-2014 et 11 600 € pour 2014-2015

En accueillant Jimmy, Arboretums de France entend former un nouveau professionnel qui, à l’issue de sa formation et au cours de sa carrière, pourra faire profiter d’autres arboretums de ses compétences spécifiques. Vous pouvez nous y aider !

Témoignage : Jimmy, apprenti à l’Arboretum des grandes Bruyères

Photo de Jimmy

Jimmy a 19 ans. Il est apprenti en deuxième année de bac pro, alternant depuis septembre cours théoriques et travail de terrain à l’Arboretum. Du plus loin qu’il se souvienne, Jimmy a toujours été attiré par la nature. J’ai toujours vécu en extérieur ! explique-t-il, et je me suis très tôt occupé du jardin chez mes parents, à Ladon, dans le Loiret. Jimmy n’oublie pas non plus l’évidente influence de sa maman, décoratrice. Je suis très intéressé par le dessin, poursuit-il, c’est pourquoi, après mon CAP, j’ai choisi un bac pro « aménagement paysager » qui me permet de mêler mes deux passions. Jérémy va passer les deux prochaines années de bac pro aux Grandes Bruyères, qui font suite à une année au sein d’une entreprise de maçonnerie. Au cours de cette période, explique-t-il, j’ai pu approcher l’aspect minéral du métier de paysagiste. C’est maintenant le tour du végétal. Mais pourquoi le choix de l’arboretum ? Parce qu’on y trouve à peu près tout ce qui m’intéresse, se réjouit le jeune homme, depuis le travail de conception et de mise en place d’un massif, par exemple, jusqu’à l’entretien des collections, en passant par les divers travaux du jardin. Cela me permet d’approcher toutes les facettes du métier de jardinier et au-delà. Heureux ? Je suis toujours content lorsque je retourne à l’Arboretum après mes périodes de cours, affirme Jimmy. Cet endroit très diversifié et qui continue d’évoluer me plaît vraiment beaucoup !