Actus | Info

4èmes “Journées de la biodiversité” à l’Arboretum des Grandes Bruyères

Week-end des 25 ET 26 mai

L’Arboretum des Grandes-Bruyères à Ingrannes accueille le grand-public à l’occasion des 4èmes Journées de la biodiversité. Réserve naturelle volontaire et arboretum écologique, les “Grandes Bruyères” présente le profil idéal pour organiser une telle manifestation. L’usage de tout produit chimique y est en effet proscrit depuis sa création, et une biodiversité exceptionnelle s’y est développée, comme en témoignent les inventaires scientifiques des oiseaux, mammifères, insectes et amphibiens présents.

A la découverte des oiseaux, des insectes…

Organisées sous l’égide du Muséum d’Orléans avec le concours de la Ligue de protection des oiseaux (LPO) et de la Somos (Société pour le Muséum d’Orléans et les sciences) ces “Journées” (de 10h à 12h et de 14h à 18h) permettront aux visiteurs de se familiariser avec les oiseaux et les insectes grâce à des sorties d’observation sur le terrain, accompagnées par des spécialistes de la LPO et de la Somos, des conférences et des expositions. Une occasion originale et enrichissante de découvrir la Forêt d’Orléans et sa biodiversité ainsi que l’Arboretum lui-même et ses nombreuses collections botaniques de magnolias, chênes, cornouillers, bruyères, roses…

Journées de la biodiversité : une affluence record !

Accouplement de demoiselles et autres insectesAccouplement de demoiselles et autres insectes - Photo Adrien Leguay

Jusqu’au dernier moment, elles avaient pourtant failli être annulées ! Le mauvais temps n’était en effet guère favorable à l’apparition des insectes et à l’observation des oiseaux, thèmes cette année des “Journées de la biodiversité”, les 24 et 25 mai : “Plumes et scarabées”. Et pourtant… Faisant fi des prévisions météo, l’Arboretum des Grandes Bruyères à Ingrannes a maintenu ce rendez-vous avec les passionnés de nature. Et les circonstances l’y ont aidé. Résultat, plus de 150 visiteurs (essentiellement le dimanche) ont pu profiter des promenades naturalistes proposées par le Museum d’Orléans et la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO).

Longicorne et mouche syrpheLongicorne - Mouche syrphe

Sous la houlette de Philippe Genevoix et de Jean-Louis Sauvard, ces visiteurs d’un week-end ont en effet pu s’initier à la vie des insectes et au chant des oiseaux, croisant sur leur chemin libellules, scarabées, bousiers… et appréciant, in situ, le chant de la fauvette à tête noire, du loriot d’Europe, du pouillot véloce, entre autres troglodytes mignons et pinsons des arbres. Une occasion privilégiée, guidés par des passionnés, de s’initier aux mystères de la nature et de se rappeler combien elle est fragile et requiert plus que jamais une protection constante et vigilante.