Actus | Info

Une nouvelle ambition pour les Grandes Bruyères

Bernard de La Rochefoucauld

Conservatoires d’espèces en culture et en banques de graines, les arboretums constituent pour beaucoup d’espèces botaniques l’unique chance de survie et d’éventuelle réintroduction dans la nature. L’enjeu est considérable, car la biodiversité végétale – même si l’homme moderne a eu tendance à l’oublier – par l’infinité de services qu’elle nous rend, est l’une des conditions de notre survie sur terre. L’Association des parcs botaniques de France l’exprime très justement : “Les plantes sont des êtres vivants. Certaines sont éphémères mais beaucoup d’entre elles s’installent pour des décennies, voire des siècles, et façonnent notre cadre de vie. Elles font partie de notre histoire, de notre culture, de notre cuisine, de notre médecine. Il est important de garder trace de leur existence. Veiller à la préservation du patrimoine existant et contribuer à son enrichissement sont des tâches essentielles.” La sauvegarde des espèces est tout simplement vitale ! Avec son Comité scientifique, Arboretums de France a décidé de s’y consacrer. En s’appuyant sur l’Arboretum des Grandes Bruyères, propriété de notre Fonds de Dotation, dont la reconnaissance est aujourd’hui acquise, nous souhaitons remplir un rôle fédérateur, instance de partage d’expérience, de conseil, de soutien et d’accompagnement de ceux qui, partout en France, conservent, élèvent, multiplient et partagent des ressources botaniques parfois gravement menacées. Mais nous ne pourrons pas le faire sans vous. C’est pourquoi nous sollicitons votre aide. En soutenant l’action des “Grandes Bruyères”, véritable “navire amiral” de cette nouvelle ambition, donnez-nous les moyens de relever ce défi, pour aujourd’hui et pour les générations futures…

Bernard de La Rochefoucauld