Actus | Info

Changements globaux, attention danger !

Bernard de La Rochefoucauld

Selon le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur le climat), les émissions mondiales de gaz à effet de serre, responsables du changement climatique, ont cru de + 2,2 % par an entre 2000 et 2010. Or, pour maintenir l’augmentation des températures à + 2° au XXIe siècle, et éviter une catastrophe climatique, il faudrait réduire ces émissions de 40 à 70 % d’ici 2050.

Quel défi !

L’enjeu est d’autant plus crucial que le réchauffement climatique et ses conséquences avérées (sécheresses, canicules, montée des eaux, déplacements d’espèces floristiques et faunistiques) n’est pas le seul danger que court la planète. Nous sommes en effet entrés dans une période de changements globaux, conséquences de la pression foncière sur les écosystèmes, des méthodes modernes d’agriculture qui polluent et épuisent les sols, de l’exploitation non raisonnée des ressources naturelles. Les effets de ces changements globaux sont déjà visibles : dégradation des ressources en eau, pollution des sols, érosion des littoraux, inondations, raréfaction ou disparition d’espèces en grand nombre (la “6e disparition des espèces”, imputable à l’Homme). Selon une étude de janvier 2015 (** in “Ecology Letters”), l’Europe aurait ainsi perdu en trente ans 420 millions d’oiseaux (- 90 % d’effectifs pour la perdrix grise).

La prédominance de la responsabilité humaine dans la transformation du système terrestre est telle que l’on parle aujourd’hui “d’anthropocène” pour désigner la nouvelle “ère géologique” née avec la révolution industrielle. Ces phénomènes doivent nous interpeller. La survie même de l’espèce humaine est indissociable, en effet, de la bonne santé de son environnement et des règnes animaux et végétaux. A sa modeste échelle, Arboretums de France entend agir. Avec votre soutien, nous travaillons à préserver, sauver, transmettre le patrimoine botanique menacé. Car nous savons qu’il est vital.

Bernard de La Rochefoucauld Fondateur d’Arboretums de France