Actus | Info

Avec le Comité scientifique, de nouvelles ambitions pour les arboretums

C’était un projet majeur d’Arboretums de France : mettre en place un comité scientifique, instance de conseil et d’orientation en appui du conseil d’administration de notre fonds de dotation. C’est chose faite (cf notre numéro 6). Réuni au Muséum d’Orléans le 9 novembre dernier, le Comité scientifique a porté à sa tête, pour trois ans, M. Raymond Durand, responsable scientifique honoraire de l’Arboretum national des Barres.

Bernard de La Rochefoucauld

Un tel comité était devenu indispensable. Et d’abord dans le choix des parcs, jardins et arboretums aidés par Arboretums de France, en fonction notamment de la pertinence de leurs actions de conservation et de diffusion du patrimoine botanique. Mais également dans la détermination des priorités scientifiques de l’Arboretum des Grandes Bruyères, propriété de notre fonds de dotation. Cette première réunion a également permis d’affirmer une autre vocation : l’appui technique et scientifique aux parcs et arboretums français, tant sur les collections botaniques que sur les espèces induites, notamment d’insectes et d’oiseaux. Le Comité scientifique pourrait ainsi mettre sur pied, en liaison avec le Muséum d’Orléans, un questionnaire d’évaluation de ces populations mais aussi informer les propriétaires en matière d’espèces envahissantes ou de parasitologie. Il pourrait également aider les propriétaires de ces sites à faire leur plan de gestion. Au-delà des interventions ponctuelles rendues possibles par vos dons, la création de notre Comité scientifique ouvre ainsi un champ nouveau d’intervention, en faveur de la pérennité même des parcs, jardins et arboretums, grâce à un soutien durable apporté à leur mission de conservation, de diffusion et de transmission du patrimoine naturel et de la biodiversité.

Bernard de La Rochefoucauld