Actus | Courrier

Courrier de Danielle Valentin aux donateurs - Avril 2013

“Apprendre à lire la nature, pour mieux la comprendre”

Chère Amie, cher Ami d’Arboretums de France,

Elève d’Emile Gallé et, avec lui, maître de “l’Art Nouveau”, l’ébéniste Louis Majorelle (1859-1926) avait une jolie formule pour rendre hommage à la nature, inépuisable source de son inspiration : La nature est ma bibliothèque.

Quelle merveilleuse “bibliothèque” en effet, dont l’infinie richesse nous raconte l’histoire du monde, de l’homme et de ses découvertes, de ses civilisations, et qui, tout à la fois, nourrit l’inspiration des poètes et des peintres, répond à la curiosité des scientifiques et sait émouvoir le promeneur. Mais il nous faut apprendre à lire la nature, pour mieux la comprendre et savoir la protéger et la respecter. Car l’admiration et la seule émotion ne sauraient suffire ! Elles doivent trouver un prolongement dans la connaissance des phénomènes et des menaces qui pèsent sur l’équilibre naturel et les espèces.

L’oeuvre de la nature, constatait Léonard de Vinci, est bien plus difficile à comprendre que le livre d’un poète. Et c’est bien l’une des missions capitales d’Arboretums de France, en plus de la constitution, de l’enrichissement et de la conservation des collections botaniques : la transmission des savoirs qui leurs sont liés. Elle est la clé de la compréhension des enjeux environnementaux par le plus grand nombre, gage de pérennité des actions entreprises en faveur du milieu naturel et de la biodiversité.

C’est pourquoi, après l’édition de l’ouvrage de référence Une collection française de magnolias au coeur de la Forêt d’Orléans, nous engageons aujourd’hui l’élaboration de nouveaux outils d’information et de pédagogie de la nature autour des arboretums et de leur action. Notre ambition est “modeste” : créer, dans un premier temps, une dizaine de bornes informatives destinées à jalonner la visite des trois arboretums du Loiret, en commençant par les Grandes Bruyères, prélude à un déploiement auprès d’autres arboretums français. Il s’agit, concrètement, de concevoir graphiquement et sur le plan des contenus, le prototype d’une dizaine de panneaux informatifs dédiés aux concepts de base de la biodiversité, à la disparition des espèces, au rôle des arboretums et à la présentation de collections botaniques sous tous leurs aspects.

La réalisation de ces outils pédagogiques est un défi majeur : elle vise, au-delà du plaisir offert par la visite des arboretums, à sensibiliser tous les publics aux apports considérables du patrimoine botanique et aux enjeux vitaux de la protection des espèces végétales pour les générations futures.

Des informations que nous voulons simples et claires, comme autant de petites graines semées au long de la visite, qui grandiront dans l’esprit des enfants, de leurs parents et de tous nos visiteurs d’un jour.

La conception et la réalisation d’une première série de dix bornes informatives représente un budget de 5 000 euros.

C’est pour nous permettre de réunir cette somme et de réaliser ces dix panneaux que nous vous sollicitions aujourd’hui ; pour offrir aux arboretums une richesse immatérielle aussi indispensable que leur enrichissement botanique : la connaissance. “Plus on connaît, plus on aime”, disait encore Léonard de Vinci, qui plus que tout autre s’était attaché à connaître et à révéler les lois de la nature, pour en percer le mystère.

Nous comptons sur vous !

Danielle Valentin - Déléguée générale

PS : Retournez dès aujourd’hui votre bulletin de don ou faites un don en ligne. Aidez-nous dans la durée par votre don régulier. Informez-vous sur les legs, donations et assurances-vie en notre faveur. Au nom de tous les arboretums qui travaillent chaque jour à sauver notre patrimoine botanique, encore mille fois merci !