Actus | Info

Festival International des Jardins 2015

Le 24e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (Loire-et-Cher) célèbre cette année les “Jardins de collection”. 30 jardins y déclinent la passion des botanistes pour les espèces végétales du monde entier, nous rappelant l’importance vitale de la préservation de la biodiversité végétale.

L’arche de Linné et le jardin des grainesL’arche de Linné et le jardin des graines

Les rois de France et leur cour ne s’y étaient pas trompés, faisant du Val de Loire, riche de son patrimoine naturel et paysager, la terre d’élection de ce que l’on n’appelait pas encore leurs “vacances ” ! Entre Blois et Tours, le château de Chaumont-sur- Loire est l’un des fleurons de cette “vallée des rois”, culminant à près de 50 mètres au-dessus de la Loire sauvage, au coeur d’un parc remarquable. C’est aussi le théâtre d’un des rendez-vous majeurs de l’année botanique, le Festival international des jardins, qui présente cette année trente jardins de créateurs paysagistes conçus comme autant d’hommages aux collectionneurs botaniques et à leurs oeuvres.

Le jardin des 101 pelargoniums et suspensions climatiquesLe jardin des 101 pelargoniums et suspensions climatiques

Entre beauté, rareté et fragilité

Véritable laboratoire de la création contemporaine dans le domaine des jardins et de la création paysagère dans le monde, la nouvelle édition du festival (23 avril - 1er novembre 2015) a choisi de s’intéresser au patrimoine vert, au génie végétal, avec le souhait d’émerveiller les visiteurs, mais aussi de valoriser, de soutenir ceux qui consacrent leur vie et leur énergie à conserver, sauver, multiplier d’extraordinaires curiosités végétales. Une profession de foi que ne renierait pas Arboretums de France, dont la vocation majeure est la perpétuation contemporaine du travail patient et opiniâtre de tous les botanistes européens qui, d’expéditions lointaines en création de jardins botaniques, ont contribué non seulement à la connaissance mais aussi à la conservation des espèces végétales du monde entier.

La rareté se mange-t-elle ?et le jardin du teinturierLa rareté se mange-t-elle ? et le jardin du teinturier

Place donc à la découverte de ces jardins extraordinaires : jardins de collectionneurs et cabinets de curiosités verts, riches de végétaux rares, de plantes inconnues sous nos latitudes, offrant au regard des plantes et des fleurs insolites, réputées introuvables ou remarquables par leur singularité autant que par les mises en scène imaginées pour les mettre en valeur et attiser la curiosité. Plus encore que dans ses éditions précédentes, le Festival international des jardins offre cette année au grand public une occasion unique de se familiariser avec la nature et la biodiversité botanique, d’apprendre tout en s’émerveillant et d’éveiller sa conscience à la fragilité, à la rareté mais aussi à l’inouïe beauté de multiples espèces souvent vitales.