Actus | Info

Conférence de Nagoya

Défendre ensemble un patrimoine en danger

Le 29 octobre 2010 restera une date très importante dans le combat en faveur de la biodiversité. Les ministres de l’Environnement et délégués de 193 pays réunis à Nagoya, au Japon, sont en effet parvenus à un accord fixant de nouveaux objectifs de protection des écosystèmes et de lutte contre l’extinction des espèces animales et végétales à l’horizon 2020.

La prise de conscience de la richesse que constitue la biodiversité pour la survie même de l’humanité n’est pas nouvelle. Le Sommet de la Terre de Rio, en 1992, avait posé les bases d’une réflexion internationale dont la conférence de Nagoya marque un nouvel aboutissement concret, avec un plan en vingt points sur la protection des stocks de poissons, la lutte contre la disparition ou la dégradation des habitats naturels et le partage équitable des richesses liées aux ressources génétiques.

Pour Arboretums de France, c’est un réel encouragement, non seulement à poursuivre mais à intensifier notre action en faveur du patrimoine naturel végétal et de tous les espaces qui en sont les conservatoires dynamiques : parcs, jardins et arboretums, riches de collections uniques de plantes qui, sans eux, auraient pu disparaître de la nature et de la mémoire.

On le sait, la diversité biologique est une formidable réserve où l’humanité puise les molécules qui la soignent, la nourriture qui assure sa survie, l’énergie qui permet ses activités. Chaque espèce, par les interactions qu’elle entretient avec son milieu, contribue à l’équilibre de l’ensemble de notre planète.

Il nous appartient, avant qu’il ne soit trop tard, de défendre ce patrimoine inestimable que, par inconscience ou goût immodéré du profit, nous mettons chaque jour à mal. Nous savons, amis donateurs, que vous n’êtes pas à convaincre. Mais la tâche est immense, et nous devons continuer de la mener ensemble !