Actus | Info

La science ne peut pas tout

Bernard de La Rochefoucauld

On l’oublie parfois : l’une des missions des arboretums est purement scientifique. La protection des espèces végétales impose en effet une connaissance approfondie de leurs caractéristiques botaniques et des écosystèmes où elles s’épanouissent, mais également des moyens de leur sauvegarde.

La réunion du Comité scientifique d’Arboretums de France est venue récemment nous rappeler cette dimension essentielle. Il y a été question d’appellations, de critères de classement, d’identification de spécimens rares. Des préoccupations qui peuvent paraître un peu “lointaines” aux amoureux de la nature ! Nous savons cependant que, sans une amélioration continue de nos connaissances, l’Humanité ne pourra pas relever le grand défi de l’extinction massive des espèces à laquelle nous assistons aujourd’hui.

Faut-il alors placer tous nos espoirs dans les progrès scientifiques et technologiques, et leur “transférer” la responsabilité de régler les conséquences du changement climatique, de la déforestation, des pollutions ? Nous savons d’expérience que, sans une prise de conscience massive et partagée de la responsabilité humaine dans les dangers qui menacent la biodiversité, ces phénomènes continueront leur oeuvre destructrice. La mobilisation de tous est un moteur puissant pour faire évoluer la situation. Car il n’existe pas de solution miracle, mais un ensemble de solutions combinées, aux échelles scientifique, technique, politique mais aussi individuelle.

Continuons d’agir ensemble, sachons convaincre autour de nous ! Alors seulement les outils de la science pourront-ils nous apporter pleinement leurs enseignements dans ce combat qui engage la survie de notre planète et de notre espèce.

Bernard de La Rochefoucauld Fondateur d’Arboretums de France